371 articles

Les 3eB et 3eC expérimentent une nouvelle manière d'assister à un spectacle

Par GAEL SAINT GEORGESPublié le 22 mai 2017 à 21:13

Vendredi 19 mai, les 3eB et 3eC ont assisté à une représentation théâtrale des plus originales. Invités par le Musée de la Résistance de Montauban, en retour de l'investissement des deux classes au projet 31032101712, les élèves ont "vu" un spectacle joué par la compagnie du Théâtre Fébus (Hautes Pyrénées), intitulé La bête sauvage, entièrement dans le noir. L'expérience a donc plongé nos jeunes spectateurs dans l'ambiance sonore d'une tranchée en 1917 lors de la bataille du Chemin des Dames. Etant privés du sens de la vue, les élèves n'ont pu mettre une distance entre eux et les événements joués par les comédiens ; les émotions furent intenses et réelles. Les horreurs des tranchées devinrent réelles.

Merci encore aux élèves d'avoir joué le jeux d'assister à la représentation les yeux bandés ; merci aux comédiens pour cette expérience des plus singulières ; et merci au Musée de la Résistance de Montauban pour cette invitation.

 

Le placement dans le noir et les yeux bandés Les élèves à la fin du spectacle, échangeant avec les comédiens

 

3103201712 en vidéo sur le site de la mairie de Montauban

Par GAEL SAINT GEORGESPublié le 20 mai 2017 à 15:37

L'oeuvre réalisée par les 3e pour le CNRD et actuellement exposée au Musée de la Résistance de Montauban, est visible sur une vidéo diffusée sur le site de la mairie de Montauban afin de promouvoir les travaux des élèves réalisés dans le cadre de la journée de la  mémoire de la déportation. Vous pourrez la visionner en cliquant sur le lien ci-contre.

Nanotechnologies au Collège

Par admin theodore-despeyrousPublié le 19 mai 2017 à 19:36

                Le Samedi 13 mai dernier, deux classes de 4ème du Collège Théodore Despeyrous de Beaumont de Lomagne ont participé à un colloque organisé par L'Institut de Recherche pour l'Enseignement des Sciences (IRES) à l’université Paul Sabatier de Toulouse.

Ces deux classes, représentées par les élèves HACHEM Eliza ; MABILLE Lucien (pour les 4èmeA) ; VITSE Jade et THEDIE MAILLOL Damien (pour les 4ème B), ont exposé le produit de leur travail devant des scientifiques, chercheurs de l’université Toulouse II, ainsi que tous les élèves et enseignants participants à ce projet.

Ce colloque, ayant cette année pour thème « De l’infiniment petit à l’infiniment grand », est l’aboutissement d’un travail mené tout au long de l’année dans le cadre d’un  Enseignement Pratique Interdisciplinaire (EPI) par les professeurs Mme MAURICE (mathématiques), Mme SCOTTO et Mr BRUALLA (français), Mme MOTTE (arts plastiques) et Mr GARDE (sciences-physiques).

Les 3e du collège dans la presse locale

Par GAEL SAINT GEORGESPublié le 16 mai 2017 à 09:09

Les 3e et la mémoire de la déportation

Éducation - Collège despeyrous

Les élèves de 3 e et leurs professeurs

Les élèves de 3 e et leurs professeurs

Ce jeudi 11 mai, la salle des fêtes de Beaumont a fait le plein de spectateurs particulièrement attentifs : tous les élèves de 3e du collège T.-Despeyrous de Beaumont-de-Lomagne assistaient à un spectacle exceptionnel : une opérette à Ravensbrück, d'après le «Verfügbar aux enfers», de Germaine Tillion, par la troupe du théâtre de La Petite Montagne. Cette représentation, qui n'aurait pu avoir lieu sans le soutien de la Fondation pour la mémoire de la Shoah et l'Office national des anciens combattants et victimes de guerre, était le point final d'un projet mené tout au long de l'année dans le cadre d'un Enseignement pratique interdisciplinaire (EPI) : s'y sont entremêlés français, histoire, arts plastiques et éducation musicale. L'étude de l'opérette de Germaine Tillion, écrite clandestinement lors de sa déportation au camp de Ravensbrück, a été le cœur de ce projet qui a conduit les élèves à travailler sur la mémoire de la déportation en variant les angles d'approche. Cette mémoire est alors devenue vivante et collective, amenant les élèves à s'approprier cette page sombre de l'Histoire; ils ont appris et chanté eux-mêmes les airs de cette opérette que Germaine Tillion a voulu «comique». Car c'est ainsi qu'avec ses camarades déportées, elle a tenté de résister par le rire, pour affronter des situations particulièrement tragiques.

Les deux comédiennes, Roselyne Sarazin et Christelle Tarry, ont donné une interprétation poignante de cette œuvre, permettant à leurs jeunes spectateurs de saisir la dimension bouleversante de ce témoignage hors du commun. À l'issue ce spectacle, un débat de haute tenue s'est instauré entre les élèves et sur l'investissement total des deux comédiennes à la fois sur le fond mais aussi sur les techniques employées avec, comme apothéose, la reprise a cappella des chants de la pièce par les élèves et les deux comédiennes.

Les élèves ont été nombreux à s'investir dans le concours national de la Résistance et de la déportation, que ce soit dans le cadre des épreuves individuelles ou celui de l'épreuve collective. L'œuvre collective qu'ils ont rendue, œuvre plastique filmée avec bande sonore, intitulée 3130201712 est d'ailleurs exposée au musée de la Résistance de Montauban jusqu'au 26 mai. L'œuvre 3130201712 réalisée par des élèves de 3e du collège Théodore-Despeyrous, sous la houlette de leurs professeurs d'arts plastiques, de français, d'éducation musicale et d'Histoire-géographie, Mme Motte, Mme Scotto, M. Mathonière et M. Saint-Georges, a fait forte impression lors de la matinée «portes ouvertes» du collège, de nombreux visiteurs ont été touchés par la qualité du travail des élèves et par le côté émouvant de cette réalisation qui contribue à transmettre la mémoire de la déportation.

La Dépêche du Midi

Les 3e entonnent des airs du Verfügbar aux enfers avec les comédiennes de l'opérette.

Par GAEL SAINT GEORGESPublié le 11 mai 2017 à 18:36 ♦ Mis à jour le 13 mai 2017 à 09:00

A la suite de la représentation de l'opérette de Germaine Tillion par le Théâtre de la Petite Montagne, les élèves de 3e ont pu dialoguer avec les deux comédiennes, Roselyne Sarazin et Christelle Tarry. Les questions furent pertinentes et ont permis des échanges intéressants et productifs.

Les comédiennes ont ensuite demandé aux élèves de partager avec elles quelques chansons tirées du répertoire du Verfügbar aux enfers. Sous la direction experte de Mr Mathonière, l'ensemble des 3e s'est lancé dans un choeur dynamique, concluant ainsi de manière vivante un travail de mémoire entamé depuis le début de l'année.

Merci à tous les élèves et les encadrants pour la réussite de cette représentation.

 

 

 

Page 1 / 75 Page suivante > Dernière page >>

haut de page