Théodore Despeyrous

      Né à Beaumont le 11 mai 1815, décédé à Toulouse le 6 août 1883. Tôt orphelin, il fut encouragé dans ses études par son frère et finit par enlever à Paris la licence puis le doctorat des sciences. Il y subit aussi l'influence des Saint-Simoniens, se lia d'amitié avec Victor Considérant. Chargé de chercher à Vienne, en Autriche, des manuscrits inédits de Fermat, il fut suppléant dans un cours de calcul des probabilités de l'Université de Paris, puis professeur de mathématiques à Dijon en 1848. Inspecteur général des lycées en 1866, il regagna Toulouse dès 1868 comme professeur d'astronomie à la faculté des sciences et directeur de l'observatoire. Il publia de nombreux mémoires.

      Ecrits recueillis par Monsieur Pierre Gairin dans "Les Toulousains dans l'histoire" paru en 1984 aux éditions Privat sous la direction de Ph.Wolf. 

      Notes de Monsieur Gairin : "Le buste de Monsieur Despeyrous, sculpté par Monsieur Baux de Toulouse, a été donné à la ville par Madame Despeyrous. L'ensemble des biens légués à la ville de Beaumont par Monsieur Despeyrous était très important. Il faut ajouter que sa veuve régla tous les frais de succession relatifs à ce legs."
 
Modifier le commentaire 

par admin theodore-despeyrous le 30 janv. 2011 à 11:38

haut de page